Patrimoine

Le service Animation du Patrimoine fait vivre le label « Villes et Pays d’art et d’histoire » et le patrimoine neversois dans toute sa diversité, pour le plus grand plaisir des habitants et des visiteurs.
Visites-guidées en tous genres, animations enfants, manifestations diverses… vous trouverez tout cela sur cette page, mais aussi les nouvelles acquisitions de notre centre de documentation ou les nouveaux thèmes et outils pédagogiques proposés aux écoles, et bien d’autres choses encore…

AGENDA

PATRIMOINE

Profitez de visites guidées organisées par le service d’animation du patrimoine de la Ville. Vous trouverez ci-dessous les visites proposées, vous pouvez inscrire en remplissant le formulaire en suivant ce lien (ici) ou en contactant l’office du tourisme au 03 86 68 46 00.

Si vous vous promenez dans le centre-ville de Nevers et que vous baissez les yeux, vous remarquerez très certainement une ligne bleue qui file sur le trottoir et la chaussée. Suivez-la et vous découvrirez le riche patrimoine neversois au travers de 2 boucles de promenade.

La boucle « Saint-Martin – Saint-Étienne » vous entraînera dans le quartier commerçant de la ville et le bourg Saint-Étienne. En longeant demeures médiévales et hôtels particuliers, vous pourrez admirer plusieurs monuments remarquables : le Palais ducal, bâti à la fin du Moyen Âge puis agrandi et orné au XVIe siècle par les ducs de Nevers qui lui offriront sa parure « Renaissance », la chapelle Sainte-Marie qui présente une façade baroque unique en France, l’église Saint-Pierre aux remarquables fresques italiennes en trompe l’œil et surtout l’église Saint-Étienne, joyau de l’art roman.

La boucle « Les faïenciers » vous conduira de la cathédrale Saint-Cyr-et-Sainte-Julitte, au chœur roman, à la nef gothique et aux vitraux contemporains, à l’ancien quartier des faïenciers, haut-lieu de l’artisanat local qui connut son heure de gloire aux XVIIe et XVIIIe siècles. Outre la présence de l’ancienne faïencerie de l’Autruche et de son four, vous pourrez découvrir dans ce quartier la Porte du Croux, édifice bâti au XIVe siècle, les vestiges des remparts ainsi que des maisons à pans de bois.

Tout au long de votre déambulation, lutrins et plaques murales vous indiqueront les curiosités de la ville et vous en livreront les secrets.

L’application mobile GéoMOTifs invite à découvrir la ville autrement, notamment la richesse ornementale de Nevers en s’attachant aux motifs animaliers. Après création d’un compte sur l’application, c’est une chasse aux trésors conçue comme un jeu d’observation ludique et intuitif qui s’engage : à partir d’une indication géographique, et d’indices visuels, on se lance dans la quête d’un motif. Une fois celui-ci repéré, c’est gagné !

Disponible sur l’AppStore et GooglePlay.
Renseignements : www.geomotifs.fr

 

Créé en 1996 à l’initiative conjointe du rectorat de l’Académie de Dijon et de la Direction régionale des affaires culturelles de Bourgogne, il propose divers outils aux enseignants du primaire et du secondaire afin d’approfondir certaines thématiques figurant dans les programmes scolaires, en s’appuyant sur des exemples issus du patrimoine local.

Visites ou ateliers pédagogiques encadrés par un guide conférencier ► téléchargez la brochure
Dossiers et mallettes pédagogiques empruntables
Conseil à l’élaboration d’activités éducatives

Tarifs pour les groupes 2018

Visite :
Gratuite pour les écoles primaires publiques de Nevers (2 visites par classe et par an)
25,50 € pour les structures de Nevers Agglomération
36 € pour les structures extérieures

Atelier (sur une journée ou 2 demi-journées) :
40,50 € pour les structures de Nevers Agglomération
61 € pour les structures extérieures

Conférence :
60,50 € pour les structures de Nevers Agglomération
76 € pour les structures extérieures

Le Moyen Âge

La ville, enfermée dans une enceinte à la fin du XIIe siècle, conserve l’empreinte du Moyen Age dans le tracé des rues, l’architecture urbaine (maisons XIVe et XVe siècles), l’architecture civile (porte du Croux, beffroi) et l’architecture religieuse. L’église Saint-Etienne, construite entre 1168 et 1197 par les moines de Cluny, témoigne de la maîtrise des bâtisseurs romans pour élever un édifice tout en pierre qui réponde aux besoins liturgiques. La cathédrale Saint-Cyr et Sainte-Julitte présente la particularité de posséder deux absides opposées. Celle de l’ouest est romane. Elle appartient à l’ancienne cathédrale tournée à l’ouest. Sa voûte en cul-de-four est ornée d’un superbe Christ en gloire peint à fresque. La nef gothique construite au XIIIe siècle à la place de la nef romane mène à l’abside orientale gothique du XIVe siècle. Les chapelles latérales sont aménagées aux XVe et XVIe siècles. La tour est achevée en 1528. La ville, enfermée à la fin du XIIe siècle dans une enceinte, conserve de nombreuses maisons du Moyen Age. Le musée archéologique du Nivernais se situe dans la porte du Croux, bel exemple d’architecture fortifiée de la fin du XIVe siècle. Il abrite notamment des chapiteaux romans provenant de l’ancienne église Saint-Sauveur de Nevers.

La Renaissance

Le château des comtes puis des ducs a été édifié vers 1460. Il est encore gothique avec ses tours, tourelles et fenêtres à croisées de pierre. Mais la disposition régulière de tous ces éléments annonce l’art de la Renaissance.

Les XVIIe et XVIIIe siècles

Le XVIIe siècle est marqué par une opération d’urbanisme de prestige: Charles de Gonzague fait aménager en 1607 et 1612, une grande place ducale devant le palais, sur le modèle des places royales parisiennes. Deux maisons à pignons à redents de cette époque sont conservées. De nobles demeures s’élèvent comme l’hôtel de Rémigny (fin du XVIIe siècle). L’ancien évêché, aujourd’hui palais de justice, est un bel édifice construit en 1760 par Monseigneur Tinseau. L’église Saint-Pierre, chapelle du collège des Jésuites, date de la première moitié du XVIIe sciècle. De plan centré, elle s’orne d’un décor peint de l’Italien Gherardini. La chapelle Sainte-Marie (1639-1643) est celle de l’ancien couvent de la Visitation. Sa façade purement baroque est probablement due au sculpteur Jean Collignon de Chaumont. C’est aux XVIIe et XVIIIe siècles que les faïenceries nivernaises livrent leurs plus belles réalisations.

Le XIXe siècle

L’hôtel de ville néo-classique a été construit sous Louis-Philippe. A l’ombre du palais ducal, se cache le ravissant petit théâtre à l’italienne. Le “négus” est une spécialité nivernaise que l’on trouve dans deux délicieuses confiseries du début du siècle (rue du Commerce). L’avenue Marceau est bordée d’hôtels bourgeois du XIXe siècle. Aux environs, s’élève le viaduc ferroviaire à structure métallique du milieu du XIXe siècle.

Le XXe siècle

La Caisse d’Epargne est construite sur la place Carnot de 1913 à 1920 dans un style néo-gothique proche du palais ducal. L’église Sainte-Bernadette a été réalisée en béton en 1966 sur les plans de Claude Parent. C’est une des oeuvres majeures de l’architecture religieuse contemporaine en France. Le Centre Culturel Jean-Jaurès a été installé au début des années 1980 dans un ancien couvent. Les vitraux de la cathédrale Saint-Cyr et Sainte-Julitte, détruits par le bombardements du 16 juillet 1944, sont l’oeuvre d’artistes contemporains: Viallat, Alberola, Rouan, Honegger, Lüppertz.

Service Animation du Patrimoine

Hôtel de ville
58036 Nevers cedex
+33 (0)3 86 68 46 25 – +33 (0)3 86 68 46 17
animation.patrimoine@ville-nevers.fr

Contacts

Agathe Maugis
Animatrice de l’Architecture et du Patrimoine
agathe.maugis@ville-nevers.fr

Marie-Christine Vallet
Chargée des animations pédagogiques
marie-christine.vallet@ville-nevers.fr

Cécile Vallet
chargée de la documentation
cecile.vallet@ville-nevers.fr

NCMB #227 Les Trois Étoiles : Maquette à découper – Extrait du journal Le Rire, 30 février 1904.